130
ans de fierté

Union nationale métisse Saint-Joseph du Manitoba

Histoire

  • 17 juillet 1887

    Fondation de l’Union nationale métisse par : Joseph Riel, frère de Louis, Joseph Saint-Germain (père), François Poitras, Alfred Nault, Benjamin Nault, Jean Baptiste Plouffe, François Marion, Martin Jérôme, Abraham Guay, August Harrison, Elzéar Lagimodière, Joseph McMullen, Pierre Saint-Germain, Pierre Lavallée et Pierre Delorme. Cependant, nos racines vont encore plus loin dans l’histoire – 24 septembre 1884 - Fondation de l’Union Métisse Saint-Joseph – après la messe dominicale célébrée par le père Julien Moulin à l’église Saint-Antoine de Padoue, à Batoche. Discours de Louis Riel, présence également de Gabriel Dumont. L’union devient officiellement une société ayant pour but de resserrer les liens d’amitié qui unissent déjà les enfants de la Nation Métisse du Manitoba, d’affirmer la vitalité de la Nation Métisse par des réunions, des discussions, des secours, d’organiser la fête nationale du 24 juillet et une cérémonie commémorative de la mort de Riel chaque 16 novembre. Saint-Joseph est adopté comme patron.

  • 16 novembre 1891

    Inauguration par l’Union Nationale d’un monument à Louis Riel dans le cimetière de Saint-Boniface. Des membres de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal participent à son financement.

  • 1894

    L’Union Nationale participe au sacre de Mgr. Adelard Langevin en prononçant un discours. À l’occasion de son assemblée annuelle, l’union fait connaître à tous les partis politiques sa volonté de devenir plus influent dans les affaires publiques.

  • 1909

    Roger Goulet accède à la présidence de l’Union. Il réorganise la société sur des bases plus longues. À la demande de Mgr. Georges Dugas, l’Union finance l’achat d’un autel dédié à Saint-Joseph pour la cathédrale de Saint-Boniface.

  • 16 novembre 1913

    L’Union Nationale ajoute une couronne en pierre au monument funéraire de Louis Riel.

  • 17 juillet 1915

    L’Union Nationale envoie une aide financière à l’Association d’Éducation de l’Ontario.

  • 8 avril 1916

    L’Union Nationale proteste vivement contre la violation de l’Acte du Manitoba et félicite les députés pour leur courage dans la défense des droits des manitobains de langue française.

  • 1918

    Commémoration de l’année des missionnaires à la rivière Rouge par l’Union Nationale.

  • 25 mai 1920

    André Nault, cousin de Louis Riel, présente le nouveau drapeau métis à l’Union Nationale : il porte en haut à gauche l’emblème de l’Union Jack et dans les coins, des carrés avec des fleurs de lys sur fond mauve. Formation d’un comité historique voué à la conservation de la mémoire des Métis et de leur vision historique des événements de la Rivière Rouge à Batoche.

  • 12 juillet 1920

    Célébration du cinquantenaire de l’entrée du Manitoba dans la confédération; messe à l’église de Saint-Norbert; banquet en plein air présidé par Mgr. Langevin; discours du juge Louis-Arthur Prud’Homme et des historiens Auguste-Henri de Tremaudan et Guillaume Charrette.

  • 1921

    À Saint-Boniface, sous les auspices de l’Union Nationale, publication de Riel et la naissance du Manitoba d’Henri-Auguste de Tremaudan. Guillaume Charrette débute une série de conférences devant les membres de la société historique de Saint-Boniface (voir les cloches de Saint-Boniface 1921 – 1953).

  • 1924

    À Saint-Norbert, inauguration par l’Union Nationale d’une croix en pierre calcaire au lieu dit « La Barrière », où le gouverneur William MacDougall avait tenté de prendre contrôle de la Rivière Rouge le 30 octobre 1869.

  • 1925

    Au Collège Saint-Boniface, conférences de Guillaume Charrette tentant de rétablir la vérité sur les événements de 1870 et de 1885.

  • 1929

    Visite d’une délégation de l’Union Nationale à Batoche pour visiter les lieux des événements de 1885 et recueillir les témoignages des survivants.

  • 1931

    L’Union Nationale proteste contre les lois anti-religieuses et anti-françaises promulguées par le gouvernement Anderson en Saskatchewan.

  • 1932

    Admission des femmes dans le comité exécutif de l’Union Nationale.

  • 1934

    À Montréal, parution de l’Histoire de la Nation Métisse dans l’ouest-canadien d’Auguste-Henri de Trémaudan, parrainée par l’Union Nationale. Destiné à corriger les perceptions erronées sur l’Histoire des Métis, cet ouvrage deviendra une sorte de bible. D’autres publications furent rédigées dans les années 1970 et 1980 par les éditions des Plaines ainsi que les éditions du Blé. Une traduction anglaise fut également publiée par Pemmican Publications sous le titre « Hold High Your Heads ». Inauguration du Parc Louis-Riel à St-Vital.

  • 1935

    Commémoration du centenaire de Batoche par l’Union Nationale.

  • 1937

    Commémoration du cinquantenaire de l’Union Nationale.

  • 1938

    Participation de l’Union Nationale au Bicentenaire de La Vérendrye, découvreur de la Rivière Rouge.

  • 1943

    L’Union Nationale fait don des livres, archives et papiers – Riel aux archives Provinciale du Manitoba.

  • 1944

    Centenaire de la naissance de Louis Riel le 16 novembre, commémoration présidée par Alexandre Nault, arrière-petit cousin de Louis Riel. Messe de requiem à la Cathédrale de Saint-Boniface. Au Collège, conférence du chanoine Groulx, titulaire de la première chaise d’histoire du Canada à l’université de Montréal; Louis Riel et son influence. Dévoilement d’une plaque « À la mémoire de Louis Riel » sur les murs extérieurs de la Cathédrale. Visite au musée, fanfare, banquet. À Montréal, publication d’une étude de Lionel Groulx dans la revue l’Action Nationale « Louis Riel et les événements de la Rivière Rouge en 1969 – 1870 ».

  • 1949

    L’Union Nationale prend part à une cérémonie commémorant le centenaire du procès de Guillaume Sayer et de la proclamation de la liberté du commerce.

  • 1957

    Élection à la présidence de l’Union Nationale de Joseph Albert-Ephrème Bruce, contremaître et arrière-petit-fils de John Bruce, premier président du Gouvernement provisoire. Il siègera vingt-cinq ans durant.

  • 1967

    À Saint-Vital, inauguration par l’Union Nationale du chalet Louis Riel, résidence pour personnes âgées. Il devient également le cadre des réunions des Métis canadiens-français.

  • 1976

    À Saint-Boniface, publication de l’Espace de Louis Goulet de Guillaume Charrette, document ethnologique de première main sur les Métis. Ce livre sera plus tard traduit en anglais et publié sous le titre « Vanishing Spaces ».

  • 1980

    Au Manitoba, les descendants Riel, représentés par Joseph, arrière-petit-fils de Joseph Riel, frère de Louis, exigent l’exonération sans condition du chef métis. L’Union Nationale se range à leur côtés.

  • 16 novembre 1985

    À Saint-Boniface, l’Union Nationale ajoute un médaillon à l’effigie de Louis riel sur son monument funéraire ainsi que les noms de son épouse et de ses trois enfants.

  • 22 octobre 1989

    Dévoilement d’un buste de Louis Riel sculpté par Réal Bérard et situé devant le musée de Saint-Boniface.

  • 12 mai 1997

    À St-Vital – Maison Riel – première commémoration de la journée Louis Riel par l’Union Nationale. Un pique-nique rassemble plusieurs centaines de personnes. Une tradition qui reprend.

  • Printemps 1998

    L’Union Nationale joue un rôle clé dans l’organisation de rencontre avec ses membres et les membres de la famille Riel en vue du projet de loi privé présenté à la chambres des communes à Ottawa par les réputés Denis Coderre et Reg Alcock. Ce projet de loi est présenté le 3 juin et a l’appui des députés des cinq partis.

  • 29 novembre 1999

    Claude Forest, à l’époque président de l’Union Nationale rend une visite officielle à la société St-Jean-Baptiste de Montréal. Le drapeau métis est hissé au faite du bâtiment, rue Sherbrooke. L’invité offre un livre de prières en Michif à ses hôtes.

  • Mai 2001

    L’Union Nationale fait don au centre du Patrimoine de Saint-Boniface de documents historiques sur la vie de Louis Riel et de la Nation Métisse au Manitoba. Les archives de l’Union Nationale sont en même temps transféré des archives provinciales au Centre du Patrimoine.

  • 12 mai 2002

    L’Union Nationale, lors de son pique-nique annuel, souligne la journée Louis Riel ainsi que l’entrée du Manitoba dans la Confédération Canadienne.

  • Janvier 2003

    L’Union Nationale débute une série de correspondance avec des fonctionnaires à Ottawa ainsi que la ministre de Patrimoine Canada l’Honorable Sheila Copps.

  • 12 mai 2003

    Commémoration de la journée Louis Riel et l’entrée du Manitoba dans la Confédération par l’Union Nationale en partenariat avec la Société Historique de Saint-Boniface qui célèbre son centenaire. Le pique-nique annuel a lieu, encore une fois à la maison Riel gracieuseté de Parc Canada.